Avatars

Mireille Gupta déglutit bruyamment lorsque les yeux se tournèrent vers elle. Mais qu’est-ce que je fais ici?

Elle ne se rappelait pas avoir signé pour ce genre de travail mais maintenant qu’elle y pensait, elle ne se rappelait pas avoir signé pour quoi que ce soit avec ces gens qui la dévisageaient. À présent, elle se demandait si elle n’aurait pas dû écouter la voix de sa raison qui faisait écho à celle de son frère jadis. Elle les entendait maintenant à l’unisson, lui faisant une morale qui ne réussissait qu’à en ajouter au stress du moment. Ne te lance pas là-dedans sans regarder où tu vas. Ces gens-là vont te ronger tout ton temps. C’est de la folie.

Si ça n’avait été qu’une question de temps, elle n’y songerait même pas. Elle avait toujours su que ceux qui suivent leurs passions sont ceux qui réussissent vraiment, peu importe le temps qu’ils y consacrent. Non, le temps n’y était certes pour rien, c’était plutôt la nature du travail qui l’angoissait à ce point. Elle avait passé bon nombre de journées dans le plus total des bonheurs, sise devant un écran à faire frémir ses doigts sur un clavier, lançant des commandes à des systèmes qu’elle commençait à peine à comprendre et qui la mettait constamment au défi. L’envers de la médaille ne se dévoilait à elle que présentement, face à des humains qui attendaient son compte rendu de l’intrusion qui avait jeté un serveur par terre et indirectement causé la désactivation d’un dixième des ressources à la disposition de l’heuristique. Lire la suite »

Alarmes

Un courant d’air froid fouetta le visage de Jeff Richard et ses tympans se mirent à vibrer en sympathie avec de nouvelles harmoniques: celle des climatiseurs Liebert qui perdaient autant d’énergie en bruit qu’ils n’en n’aspiraient à l’atmosphère environnante. Pas étonnant que ces dinosaures n’arrivent pas à dépasser les soixante pour cent d’efficacité, beaucoup trop de pièces mobiles. Il rêvait d’équiper son lab des derniers thermoélectriques Peltier. En fait, il y aurait certainement quelques articles à mettre au rancart, même eBay arriverait à les remplacer pour des modèles plus récents. Comme ce Dense Wavelength Division Multiplexer, une antiquité depuis l’arrivée des canons à photons à large bande qui permettait des télécommunications sur tout le spectre de la fibre optique. Beaucoup plus qu’il nous en faut.

Malgré toutefois la désuétude des équipements en place, l’ensemble fonctionnait et pour Jeff, c’était là tout ce qui comptait. Comme dit la maxime: si ce n’est pas brisé… On aura bien le temps de rafistoler tout ça quand les yeux se tourneront vers nous. Il prit note mentalement de féliciter l’équipe du lab plus souvent. Mireille est ses garçons, bénévoles, talentueux, dévoués, qu’aurait-il fait sans eux? Jeff décida qu’il les emmènerait manger ou se saouler la gueule ou peut-être les deux. Les jeunes apprécieront. Lire la suite »

Carrefour

Ahmed Mohammed Ait-Khader coupa le moteur mais resta assis dans sa voiture malgré qu’il fut déjà en retard. L’écran de son assistant numérique clignotait devant ses yeux et l’ordinateur de bord de sa voiture lui répéta qu’il recevait un appel vidéo de son fils. Avant le lancement de la campagne, il avait bien pris le temps de lui expliquer que son travail lui demanderait un peu plus que d’habitude et qu’il devrait passer les weekends seuls avec sa mère. Ali était un garçon raisonnable, il avait acquiescé poliment avec cette étincelle dans l’oeil qui annonçait qu’il avait compris. Ce matin pourtant, il devait avoir oublié que la routine du samedi était désormais changée. Si c’était le cas, Ahmed vit là une belle occasion de renforcer la leçon un peu plus. Il signifia à l’ordinateur de prendre l’appel.

"Papa? Tu ne m’a pas réveillé?" Sa voix et ses yeux portaient encore les traces de la nuit mais le ton du garçon accusait néanmoins.

"Ali," répondit Ahmed fermement, "as-tu oublié comment débuter une conversation?"

"Bonjour Papa, c’est Ali." Lire la suite »

Préliminaires

Il existe une aura spéciale autour des salles de bal, quelles qu’elles soient. Leur apparat leur confère un cachet digne et austère qui s’imprègne sur leurs occupants dès leur entrée. Les tapisseries dorées obligent à les regarder de près et d’une moue dédaigneuse défient de trouver de quel matériau la structure sous-jacente est composée. Les chandeliers lancent des éclats hautains en chassés-croisés dont l’incandescence jaunâtre se heurte à l’argent de la coutellerie et au cristal des verres avant de se répandre sur les robes et vestons. Le tapis cache ses coutures aux regards gênés, ne laissant paraitre qu’une démarcation tirée au fil avec le plancher de bois dur dont le vernis se laisse prendre pour une mare d’huile fraichement répandue. Les chaises capitonnées ne trahissent leur origine qu’aux yeux coquins qui oseraient en inspecter le dessous et tomberaient impoliment sur une étiquette laissée là par mégarde. Les tables nappées, à l’instar des rondes dames assises devant elles, gardent secret leur âge et semblent se délecter du succès que leur apporte le tissu qui les entoure. Les couverts tous identiques miroitent comme les dents couronnées des gentilshommes qui les découvrent à chaque fois que leurs rires sociaux et trop nombreux leur fait pencher la tête par en arrière. Lire la suite »

Publié dans Heuristique. 2 Comments »

Changement de style

Hola, je suis en train de rédiger le prochain chapitre d’Heuristique et j’ai décidé de modifier un peu (beaucoup?) le style. Vous me direz ce que vous en pensez, à savoir si vous aimez mieux

a) l’ancien style, caustique et dénudé, ou

b) le nouveau style, plus étoffé.

Votre opinion compte!

Le progrès des visionnaires

Il a maintes fois été dit qu’il ne faut jamais sous estimer un groupe de jeunes gens qui désirent changer le monde. En vérité, il n’y a que cela pour y arriver. Cette jeunesse dont tous les êtres jouissent est un effet secondaire du cycle de la vie, une phase transitoire durant laquelle la mémoire s’emplit des images que l’on appelle dans le langage humain l’expérience. De la jeunesse nait la maturité et de la maturité vient la sagesse. Curieusement toutefois, cet effet secondaire possède lui aussi des effets secondaires, un deuxième ordre de conséquences qui imprime à même le tissu de la vie les motifs mêmes de l’évolution. Sans la jeunesse, rien de nouveau ne serait essayé; sans elle, aucun progrès ne serait jamais accompli. Le manque d’expérience n’est pas, comme les esprits conservateurs aiment le penser, une tare qui n’attend que le temps pour la corriger. Au contraire, les insuffisances des jeunes esprits forcent souvent à poser des gestes qui ne sont pas dérivés d’une réponse automatique poussée par l’habitude. Ces actions viennent plutôt d’une analyse objective de la situation, un exercice d’intelligence qui donne des résultats aléatoires et parfois surprenants. Lire la suite »

Valses

[Pierre St-Clair] Bon matin et bienvenue à notre antenne. Pendant que ma chère Yolande se sert un petit café, je commence en solo sur un sujet qui me pèse sur le coeur. Vous devinez sans doute que je veux parler ici encore une fois d’Edna Leclerc et de ses acolytes du Nouveau Parti Libéral. Vous savez aussi qu’il y a deux jours l’histoire de ces jeunes entrepreneurs a failli tourner à la tragédie et que s’ils ont évité la catastrophe c’est uniquement grâce à leur extraordinaire capacité à passer aux actes alors que d’autres, et je dois m’inclure aussi dans ce lot, ne savent qu’utiliser les mots.

Vous serez d’accord avec moi que ces jeunes ont une audace déconcertante. Leurs idées politiques embryonnaires manquent totalement de finition. Leur expérience avec les rouages de la gouvernance et pour ainsi dire nulle. La façon dont ils prêchent pour cette technologie qu’ils comptent utiliser pour les aider est insipide et frise le ridicule. Ces révolutionnaires arrivent de nulle part et pensent pouvoir convaincre une population de leur faire confiance, de leur mettre entre les mains le pouvoir et la direction de ce pays pour lequel il a fallu nous battre pour enfin pouvoir extirper des griffes du lion. Lire la suite »

Publié dans Heuristique. 2 Comments »
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.